En vacances fin juillet à Issigeac dans le Périgord vert (heu pourpre merci Ingrid !) ( voir posts 1 et 2 précédents), je ne pouvais le manquer  ! Car ce jardin de passionnée, celui, d'Ingrid dont le nom du blog n'a rien d'ussurpé et çà se voit au 1er coup d'oeil vous verrez, se trouve à Lalinde sur le canal,à moins d'une heure de route.

D'autant que j'avais un chauffeur tout trouvé en la personne de l'adorable Hélène du blog "Rouge Cabane" qui m'a si gentiment proposé de m'y amener.

091

 

 

Et en chemin, non ce n'est pas la demeure d'Ingrid,c'est le beau château de Lanquais,  d'aucuns n"hésitent pas à l'appeler "Le Louvre inachevé de Dordogne" !!

 

089

 

Zut c'est fermé !!  Dommage mais pas grave, on file voir un Paradis celui d'Ingrid alors !

 

092

 

094

 

Dans un environnement on ne peut plus naturel et j'aime !!

 

096

 

Notre hôtesse a le sens de l'accueil, c'est beau comme un mandala !

098

 

Nous y sommes accueillies à bras ouverts !!

 

099

Dans un paradis y a toujours des fruits !!

 

101

 

Et justement mon regard est comme subjugué déjà par ce beau pommier en cordeau sur fond de gloriette en bois, c'est somptueux !

 

126

Le plaisir de deux amies qui se connaissent bien fait plaisir à voir ( Hélène et Ingrid et la jolie Inès)

 

Regardez-moi cette belle allée de rosiers en structure de bois "maison", comme elle doit sentir divinement bon en juin; comme il doit être agréable d'y flâner en empruntant le joli dallage au sol !

 

113

 

120

 

De l'autre côté c'est toujours aussi beau aussi frais dans cet écrin de verdure que surplombe un petit bois,

et je suis tombée complètement sous le charme du conifère si judicieusement taillé et installé sous le grand arbre !

 

102

 

J'ai adoré ce mixed border, vous imaginez avec les chaleurs caniculaires habituelles en cette belle région, comme cela reste vert, et quel travail cela demande à la jardinière, comment fais-tu Ingrid ? C'est la question que l'on posait Hélène et moi ! Un travail de longue haleine sur l'année et une très belle organisation !

 

Le paradis d'Ingrid prend aussi des allures de parc à l'anglaise, mais reste toujours naturel

 

107

 

108

 

111

 

121

129

 

Avec quelques zestes de sophistication si bien intégrée

Comme avec la petite mare aux carpes Coï

138

 

137

 

Et partout toujours les petites touches décos si féminines 

109

 

118

 

119

 

La créativité est toujours présente

100

 

128

 

130

 

Que ce soit avec les huttes en osier vivant d'Ingrid

 

133

 

Ou bien les sculptures animalesques de Joël

 

135

 

 

Le jardin d'Ingrid est aussi le royaume des petites filles, une sorte de pays d'Alice aux merveilles, avec une cabane aux trésors

122

 

123

 

125

 

144

 

Où il doit être facile d'oublier les parents; c'est peut-être aussi le jardin dont la petite Ingrid rêvait enfant, là- j'extrapole mais sait-on jamais, ne mettons pas toujours beaucoup de soi ou de ses rêves dans nos réalisations ?

Et dans cette nature préservée et magique l'habitat y est tellement niché que pour un peu l'on passerait à côté, et ce serait dommage, là encore la vue y est exquise

103

 

105

 

112

 

Toutes les bonnes choses ont une fin et après s'être rafraîchies à l'ombre de la terrasse d'Ingrid et Joël, d'où la vue en surplomb sur le jardin est bien belle,nous repartions les bras chargés de cadeaux végétaux et d'une si jolie quenouille en lavande tressée,

J'y jetais en passant un dernier coup d'oeil sur mes coups de coeurs du jour,

 

143

 

Un hypéricum aux délicieux baies ou boutons rouges, cliquer pour voir en grand

 

139

 

Et ce magnifique rosier " Claudia Cardinale " au pied de la terrasse.

 

Il me reste juste à dire à Ingrid et Joël que ce fut un grand plaisir de les rencontrer et à les en remercier,

Tout comme je remercie du fond du coeur Hélène de m'y avoir accompagnée !

 

 

Kénavo