Même pô vu ce drôle d'été passer, et voilà que l'automne entre couleurs et nostalgies défile à grands pas.

En un mois, le jardin de cottage et le pale garden ont fait le plein de rouges, grenats, jaunes mordorés et orangés, mais depuis quelques jours il y a comme un endormissement dans l'air qui s'emplit de nostalgie.

Le petit salon Victorien a été remisé ainsi que le chevalet, restent à rentrer les bancs de conversations et les bains de soleils, et les plantounes à préserver de l'hiver. Comme une envie de repousser l'inéluctable.

Le repos n'est pas à l'ordre du jour pour autant, puisque quelques bulbes de printemps attendent leur plantation, ainsi que quelques boutures, et surtout malgré un début de nettoyage encore un énooooorme travail dans tous les massifs, le ruisseau aux iris n'est plus que l'ombre de lui-même ....

 

 

023

 

Des pommes et encore des pommes comme s'il en pleuvait, et tellement de temps à les ramasser, en offrir, les remiser, et glisser dessus !

 

004

 

Joie des bouquets colorés

 

057

 

 

Au massif de la grille, l'herbe aux goutteux s'en donne à coeur joie et le bel Enzo itou dans une version parme

 

032

 

Plaisir de voir que "Poésie" a tenu le coup au Pale Garden, yesssss !

 

 

070

 

Que j'aime le feuillage du Quercifolia !

 

077

 

 

Quand il y avait encore des pommes dans les pommiers

 

025

 

Meuh non ce n'est pas chez moa ! Mais lors d'une visite d'un superbe parc botanique à Scaër avec Arrosoirs et Sécateurs ! Plein les yeux d'hydrangeas mais pas que !

 

032

 

Coup de coeur pour ce Clerodendron machin chouette

 

007

 

Et pour cette merveille que l'on trouve parait-il chez "Sous un arbre perché " l'hydrangea serrata Kurenaï merci Annick Corre !

 

Retour au jardin

016

 

Encore plus naturaliste au fil des années, la jardinière vieillit

 

025

 

Découverte de la floraison de cet ornigatholum dressé sur une tige d'1,50m au moins, sa première floraison

 

022

 

Mes bidens chéris de chez "Jeff" of Natural Gardens,

 

046

 

079

 

Première Nérine de la saison, il y en aura d'autres

 

081

 

Mes buisson d'herbe au curry s'enlaidissent de la base après une taille drastique, il y a du bouturage dans l'air, courage !

 

082

 

L'endormissement débute son long voyage

 

088

 

 

Heureusement il y a le somptueux Kojo No Mai pour redonner le sourire

 

090

 

Et les petites baies de l'hiver pour agrémenter les derniers bouquets

 

 

 

103

 

 

Et aussi la floraison du premier camélia, il faut que j'en replante !

 

078

 

Bientôt celle trèèèèèès longue du transokoensis

 

004

 

Et surtout le Bel Empereur de Chine, Camille cette fois j'ai suivi tes conseils à la lettre et ai laissé grandir en pot tout l'hiver dernier ta gentille bouture, et il est là, je croise les doigts pour qu'il s'y maintienne, un tout grand Merciiiiiiii !

 

Du travail et encore du travail

084

 

J'ai arraché feu mon beau lupin arbustif blanc du Pale Garden, atteint de je ne sais quoi, snifffffff, un Gardenia rustique prendra sa place, mais il me faudra en retrouver un au plus vite

 

087

 

Mais c'est quoi cette horreur ? !!!!!!!!! Feu mon ruisseau d'iris, plein d'indésirables, avec tout plein d'iris à diviser, grrrrrrr va m'en falloir du temps pour en venir à bout

 

085

 

Se redonner le moral en admirant le beau doré du clethra

 

 

Et je vous laisserai sur ce petit coin sur lequel

 

040

 

Je travaille doucettement cette année, il y a encore à faire, je vous le dévoile prochainement

 

 

Kénavo et que les dieux du jardinage vous protègent