Fi du politiquement correct, de la politesse et de la poésie, marre de ne voir que le positif quand il tombe chaque jour que dieu fait, des trombes,quand il mouille, qu'il pleut, qu'il crachine ! Je le revendique et crie haut et fort :

Merde à la pluie au ciel gris et à ce manque flagrant de luminosité,et peste soit le brexit qui chasse du Centre-Bretagne les britanniques.

                                                                               Peux même pas admirer mes roses sans recevoir une goutte d'eau sur la tête

                                                                               Même pas voir s'ouvrir les boutons de Mme Alfred de Rougemont

062

Même pas découvrir cette nouvelle rose issue d'une bouture d'un vide-grenier qui tarde à s'ouvrir

053

On me l'avait vantée "ancienne" pour le moment je peux juste lui reconnaître un feuillage bien sain ce qui me fait je dois dire douter de l'ancienneté de la demoiselle en question ! Mais nous y reviendrons

068

Même pas m'extasier devant la beauté de ce nouveau delphinium Guinevéré moucheté de terre et s'écroulant sur le vieux pommier du pale garden

 

039

Même pas tomber à genoux devant cette première floraison de Romneya que je tentai depuis des lustres sous peine de rester coller à le terre

 

079

Regardez-moi dans quel état la pluie l'a mis ! Mais il reste quelques boutons à s'ouvrir pourvu que

Mais ce n'est pas tout le plus dur pour moi reste à venir,

Alors que pour me ragaillardir j'attendais avec un impatience un petit mot de Jean, à qui j'avais demandé quand je pouvais venir chercher quelques perennials, et que ne recevant toujours rien, je faisais un détour par "La grande Maison" à Le Moustoir près de Carhaix avec comme un mauvais pressentiment !

Je faisais chou blanc, plus de pancarte "Fruits rouges à cueillir" et " Vente de plantes"

Un grillage barrant l'entrée du beau jardin de Jean et sur la boîte aux lettres, pas de J Coomber mais un R.Martins

Peste soit David Cameron et son Brexit ! Je pleure, j'enrage,

Jean  (que je vous avais présentée) et son mari avait tout quitté pour s'installer en Bretagne et après une carrière d'infirmière pour elle et de prof pour lui, s'étaient mis au vert. Jean réalisant en Bretagne son rêve de produire des vivaces,

Je n'ai pas la réponse à leur départ bien sûr, mais mon petit doigt me dit que le Brexit n'est pas étranger à cette disparition là, car il me semble que pour conserver les retraites il fallait un retour en GB

Pour soulager un peu ma peine, voici quelques unes des plantounes et arbustes achetés depuis 2 à 3 ans à la Grande Maison

002

004

Un magnifique virburnum qui côtoie avec délice un petit bégonia aux mêmes tons de feuillages

005

Un joli kornus qui fleurira un jour

006 (2)

Un adorable ibérise rose

009

Une campanule de grand-mère Beertroot

011

Une petite lavande au feuillage persistant différent

012

Une centaurée mauve au feuillage également différent

013

Cet adorable Penstemon digitalis Mystic qui fait mon bonheur

IMG_1194

Cette belle vivace très florifère

IMG_0899

Ou encore ce lobélia au bleu profond

Je comptais encore ramener des merveilles, ma chère Jean, mon coeur saigne,

tu es la deuxième anglaise que je perds,il me reste encore Jeff et Suzan et Owen, et je croise les doigts !

Aujourd'hui il y avait un grand dossier dans le POher Hebdo intitulé

Grosse colère chez les Brittanique du Centre-Bretagne, et je crois que je vais l'acheter pour le lire

Alors où que tu sois Jean, je te souhaite d'être heureuse; mais tu me manqueras et il va bien falloir que je me booste pour partir découvrir ton beau pays

 

IMG_4367

 

Bye for now, may be one day I hope to see you there !