Vraiment même en écarquillant grand les mirettes difficile de se croire au printemps, quoi que en faisant un p'tit effort, et en remplaçant in extremis les tulipes et narcisses avortés d'une jardinière ayant trop pris l'eau et les mulots, çà pourrait faire illusion

IMG_4630

 

007

 

La même devant la cuisine, une fois les iris fanés, vraiment dommage qu'ils n'aient pas fleuris en même temps

 

004

 

Pas synchro non plus les plantounes, pas de fleur au  narcisse, re-dommage

 

001

 

C'est dans cette jardinière qu'il m'a fallu faute de tulipes dévorée ou noyée,les remplacer par des tites pensées

 

019

Non je n'aime pas les pensées si je les adoooooore, un peu rouillée la chaufferette qui commence à s'effriter, il va falloir y remédier

 

002

 

Voici les tulipes Rem's Favorite de chez PdF qui auraient dû paraître près des narcisses de la fenêtre de la cuisine, re-re-dommage, et le muscari Grape Ice (celui plus violet à la base et plus clair au sommet, hélas il n'y avait que 5 bulbes)

 

 

Du côté des potées au Pale Garden, ce n'est guère mieux, pour le moment rien que des narcisses, à parier qu'ils seront défleuris quand les belles feront leur apparition

IMG_4684

 

IMG_4685

 

003

Ceux-ci de chez PdF également, se la jouent Hellébores, faut aussi se mettre ras l'herbe à vache pour leur voir le dessous !, ils sont pourtant mimi non ? Parfumés ? J'ai pô pensé à les sentir

 

016

 

Les tulipes Exotic Emperor de l'an passé sont beaucoup plus petites et pour le moment plus jaunes donc moins contrastées, re-dommage

Et pourtant du blanc j'en ai un peu en ce moment du côté des pruniers sauvages

 

026

 

030

 

Passons au massif de Shanna, où j'ai planté quelques tulipes Lilac Perfection,

 

005

 

Vous pouvez admirer leur coloris sur la 3e photo de ce post, charmantes non ?, au premier plan, ce devrait être des tulipes abricot-pêche, je croise les doigts pour qu'elles se rencontrent !

 

Enfin !!!!

 

014

 

 

Au moins 3 ou 4 ans que j'attendais leur floraison, mais les donzelles ne m'offraient que des feuillages, étranges frisottés et ébouriffés sans la moindre fleur, la patience a gagné, voici l'erysimum Jenny Brooks

de chez Jeff (Natural gardens), il sera de deux tons jaune pâle et rose-pourpre

 

Et si vous voulez plus de couleur encore, alors il faut aller de l'autre côté du cottage, voir les giroflées toutes en fleurs, au massif tout feu tout flamme

 

031

 

 

Ou bien revenir à l'entrée du jardin, où trône un vieux berberis dont j'ignore le nom

 

007

 

A côté à gauche c'est le houx taillé en transparence, qui laisse voir àl'arrière le muret à remonter et une terrasse à refaire, chantier 2018 à venir

 

Et puis en face sur l'autre mur exposé Ouest, une liane qui m'enchante chaque année, elle est déjà en fleur,

 

013

 

L'Akébia Trifiolata, j'aspire à trouver sa petite soeur écrue au coeur pourpre, A Saint-Jean peut-être ?

 

Et pendant que j'attends le printemps, le vrai, à la minute où j'écris, des cordes tombent encore sur le carreau, je fais quoi ?

021

 

Je taille, je désherbe, je déterre deux rosiers, l'un grimpant, l'autre liane, issus de deux bâtons venus des Ardennes Belges qui avaient pris leurs aises et que je destine à orner le muret à remonter. Mince, je peux vous dire que même tout jeunes, j'en ai bavé pour les sortir, j'espère juste que malgré les racines que j'ai dû couper, ils reprendront !

 

023

 

Et je ramasse les cailloux, toutes ces pierres de schiste cassées au burin au massif Shanna, et remplis des brouettes, passionnant !! Et dire qu'il me reste tant à faire et que je n'avance guère

 

Et pourtant, la taille d'une hebe Nicolas Blush énooooorme m'a arrachée un grand sourire cet après-midi car sous les branches, il y avait çà !

 

002

 

La magique floraison du thalictrum aquigelifolia

Et puis non loin, celle du

 

010

 

geranium phaeum samobor

 

Alors on y croirait presque au printemps, floc floc me répond la grosse pluie !