Boooouhhhh quel vilain mois de juin, déjà que mai ne fut pas top, alors que les roses et pivoines sont bonnes à essorer, que j'ai dû amputer certains rosiers pleins de roses jonchant le sol par le poids des floraisons, que l'herbe autour des massifs et même dans certains (horreur et damnation) pousse à tout va et qu'à cause des pluies incessantes, je ne peux en assurer la tonte.

Une seule petite consolation, la Bretagne est de retour en Bretagne, il pleut et il fait frais !

Parce que la jardinière se demandait s'il était judicieux de continuer à y planter des hydrangeas. Et avant que de se demander si tout l'été sera pourri ou si nous aurons le droit à une tite canicule ou sécheresse. Restons calme et zen, pas aisé pour la stressée inquiète anxieuse( et je vous en passe des meilleurs ) apprentie jardinière que je reste !  

Et allons plutôt y faire trois petits tours au jardin.

 

007

 

Le Pale Garden fait le plein de végétation, au premier plan le génial Kew Garden de David Austin, un ultra florifère, devant l'arche des valériannes pour cacher le pied de Mme Alfred Carrière

 

 

008

 

En lisière le physiocarpus fait son show

 

 

056

 

 

004

 

 

033

 

Retour sur l'arche pour que vous voyez bien combien elle est fleurie, Trésor de Thorigny à l'arrière et Rigo Innocencia un couvre-sol que j'autorise à grimper !! Presque plus de place pour s'asseoir sur l'un des bancs de conversation et encore de l'autre côté Marthe Caron est encore en boutons !

Je peux vous dire que cela embaume à la ronde !

 

 

046

 

Sur le chevalet le banksiae "Purezza" une première floraison pour lui et j'en suis enchantée

 

 

045

 

Regardez un peu ces bouquets d'adorables roses qu'il m'a offert, c'est un liane que je devrai sans doute maîtriser, les supports n'étant pas géants!

 

 

049

 

Nouveauté cet été le semis de digitales blanches dans l'ensemble cela a plutôt fonctionné avec quelques roses pâles quand même et à l'arrière première floraison d'un lupin arborescent blanc ! Seul lupin du jardin pourtant je les adore, mais ils aiment moins mon jardin à moins que cela ne soient les baveux qui les aiment trop !

 

 

003

 

Au ras du sol aussi beaucoup de végétations, vivement que je puisse tondre ! C'est le lonicera Mint Crisp qui investit le lilas

 

 

011

 

Yessss première linaire blanche au Pale Garden, merci le SOL heu 2019 ou 2017 !

 

 

161

 

Cette année j'ai aussi une superbe floraison d'omphalodes, j'adore celles qu'on appellent le muguet breton

 

Filons vers quelques pourpres

 

 

017

 

 

020

 

 

 

016

 

Avec l'exquise Reine des Violettes au pourpre plus ardoisé que sur les photos, et c'est la non moins exquise "La Rosée" qui lui tient compagnie, si le soleil veut bien nous revenir, d'ici peu elles convoleront avec l'Ayesha porcelaine anglaise l'un de mes hydrangeas préférés au jardin

 

 

Puis passons voir leur voisin, le délicat, bucolique à souhait Blush Noisette

 

021

 

 

qui grimpe bien cette année, je suis obligée pour en couper les roses fanées de prendre l'escabeau, et au devant en guise de parure le ravissant fuchsia rose trèèèèès pâle dont le nom ne me revient pas, c'est un persistant

 

 

004

 

Le tombeur de Blush Noisette (je crois) mais si ce n'est pas lui c'est donc son frère, Trésor de Thorigny qui a un stade de sa floraison lui ressemble comme deux gouttes d'eau, mais en plus géant quand même hein !

 

 

085

 

 

144

 

Le sambucus Blac Lace trace sa route aussi accompagné du rosier Martin Frobisher un rugosa très tendre dont vous appercevez la rosette en bordure gauche de la photo

 

Petit focus sur des roses valeurs sûres du jardin

004

 

 

La belle Gertrude au parfum envoûtant qui ne s'étoffe pas plus depuis sa plantation mais offre quand même une bien jolie présence

 

 

006

 

Wollerton Old Hall, un Austin au coloris adorable

 

 

026

 

Alors là, grrrr cela devait être Jasmina devant le muret à la grille, l'an passé elle y ressemblait et tout d'un coup voilà qu'elle se la joue Albertine ! Un grand mystère pour un initial bâton reçu de Nikky,

Bon j'adore aussi Albertine, mais c'est une vigoureuse et je doute qu'elle ait assez de hauteur pour grimper à cet endroit, re-grrrr !

 

 

002

 

Lichfield Angel, lui aussi une valeur sûre d'Austin au jardin de cottage, facile à bouturer de surcroît, lui a pris une très belle ampleur, sans doute la plus belle de tous mes anglais avec Kew Gardens

 

 

032

 

Mme Alfred de Rougemont, j'adore ses jupons et ses boutons carmins dévoilant une p'tite rose globuleuse rose pâle, par contre très chochotte !

J'ai dû sacrifier nombreuses de ses branches malingres, depuis le temps qu'elle est plantée c'est la première année où sa floraison est honorable, sauf qu'avec cette pluie les roses n'arrivent pas vraiment à s'ouvrir, mais je l'aime quand même. A ses pieds j'ai mis une belle lavande serait-ce la raison de son renouveau ou le fait d'un apport de crottin de cheval ?

 

 

050

 

Charles de Mills, beaucoup plus foncé que sur la photo en réalité, c'est seulement son 2e été mais il promet le bougre, il m'a fait des tiges géantes, et d'autres plus courtes qui s'alanguissent sous le poids des fleurs, j'ai dû l'encercler, mais ce n'est pas satisfaisant, il faudra trouver une solution pour le maintien de cette beauté parfumée qui n'est point remontante

 

 

046

Le p'tit geranium nodosum, "Le Clos du Coudray" encore une merveille de géranium, facile,

 

Au massif de Jane, c'est le foutoir

089

 

 

090

 

Et pour le moment c'est le seul trio qui m'y plaise, pivoine inconnue, erysimum et wégélia bicolore (carmin jaune pâle) deutzia rose à l'arrière

 

 

039

 

Au massif d'Heathcliff, que je ne vous montrerai pas car c'est la jungle, l'anarchie la plus complète, et si Gaston de G&G passait par là il en tomberait à la renverse (voir les 2 post précédents), mais ouf il ne risque pas de passer. Je disais, ce petit Iris Gérald Darby (il me semble) sur tige noire tire son épingle du jeu.

022

 

Voici aussi un p'tit géranium dont je ne me souviens pas du nom, peut-être Dreamland, dont j'aime bien la floraison, un petit monstre qu'il faut rabattre de temps à autre, parce qu'il a la manie de s'avachir en son centre, toutes les fleurs en circonférence

 

Je terminerai ce petit tour par une nouvelle photo de Trésor de Thorigny avant que la pluie ne salisse ses superbes bouquets 

048

 

Voyez c'est une vraie cascade de fleurs

 

Et puis, sauvées des eaux, je vous offre un p'tit bouquet méli-mélo des roses et pivoines du jardin

 

034

 

 

 

036

 

Juste pour le plaisir

 

Pivoines, Sarah Bernard et Festima Alba, et inconnue fuchsia, roses, Wollerton Old Hall, Charles de Mills, Penthouse