Allez en route, les tondeuses, débroussailleuses étant toutes comme par magie en panne, (c'est bien le moment ) , nous avions décidé d'aller prendre une bolée d'air marin en Côtes d'Armor et d'en profiter pour visiter un p'tit jardin.

Tout trouvé celui de notre bien-aimée Béa ! Qui ne connaît Béa ?, pétillante comme les bulles qu'elle affectionne lors des fêtes des plantes, ravissante,généreuse, amicale et souriante, la féminité incarnée, eh bien son jardin il est tout pareil, si coquet, si féminin, à croquer !

Je l'ai baptisé un jardin de carte postale au vu de mes pt'ites photos

 

                                                             Le bol d'air marin

005

 

A Piegu au Val André, nan ne me suis point baignée, pas assez chaud !

 

Et puis,direction, Matignon, puis un très joli village fleuri

009

 

011

Les jardiniers communaux ont même installé un hôtel à insectes, et un bassin fontaine est en cours d'aménagement !

 

Yes, nous sommes à Crehen, petite ville de trois sympathiques jardinières bien connues sur FB, les fêtes de plantes ...

La gentille Béa, est même venue me prendre à l'église pour me mener à son petit paradis

 

012

013

 

Coup d'oeil sur le jardin sec de Béa qui souhaite aux visiteurs la bienvenue !

 

016

 

Voici le préau d'extérieur aménagé en petit salon de thé de Béa, charmant n'est-ce pas et tellement pratique en cas de petite averse Bretonne ! Ou de chaleur accablante mais si çà existe même en Côtes d'Armor !

 

017

 

Ce n'est pas cosy et délicieusement décoré çà ! Dis-donc Béa tu as raté ta vocation (Et encore je ne vous montrerai pas l'home sweet home so charming dans le style Gustavien , Béa aime le gris clair !

018

 

Depuis le salon de thé ! Croquignolet à souhait !

 

 

020

 

Même les marches de la véranda ont leur p'tite touche de charme !

 

Voici un mixe-border aménagé il y a 4 ans devant la palissade grise, il retient tout suite l'attention 

021

ambiance romantique assurée, roses et digitales entremêmées, de superbes orlayas issues des semis de Béa, et une sauge sclarée magnifique !

 

 

 

023

024

petites décos de charme délicatement installées juste ce qu'il faut !

 

022

 

penstemon digitalis, allim, joli tuteur de son époux

 

025

 

047

Suis très mauvaise élève, occupée à prendre des photos j'ai pô retenu le nom des roses, peut-être Rpsodie in Blue au 1er plan, Béa si tu passes par là, merci de légender dans ton commentaire !

028

 

Ben oui, il faut bien que vous vous rendiez compte de la longueur de cette bordure fleurie ! Et puis z'aviez pas vu le joli portail !

 

Oui vous avez aussi remarqué l'amour de Béa pour les échelles

026

Mais non tu n'es pas si petite Béa, à une hauteur pareille moi je laisserai Jean-Luc monter ! Tiens un p'tit couvercle de lessiveuse, à Créhen çà enjolive bien les ptites barrières de charme ! Et puis Béa aime bien le zinc (moi aussi, d'ailleurs et vous aussi n'est-ce pas !)

Tiens voilà Béa partie donner un coup de peigne à une plantoune, tout en m'expliquant que c'est un vieux puits qu'elle a végétalisé 

029

 

031

 

C'est très joli comme çà Béa je t'assure !

 

032

écran en cannes de bambous

 

033 

 Et gerbes de bambous qui encadrent la prairie bucolique à l'arrière

 

034

 

035

 

Il y a tout dans le jardin de Béa, même un p'tit bassin dont elle aimerait cacher le rebord, la coupelle en céramique bleue sert de planche de salut aux batraciens en détresse, on reconnaît bien là la délicatesse de Béa et son souci d'autrui

 

036

Et notre Béa avait encore disparue derrière un massif à la recherche d'une étiquette !  Au premier plan sûrement un rosier anglais help me Béa !

Tellement désireuse de me montrer le rosier de la bouture qui m'est destinée

 

037

 

Celle du superbe rosier hybride de moschata du grand Lens, Heavenly Pink, je suis littéralement enchantée, regardez-moi cette merveille ! Judicieusement associée aux feuillages roux et pourpres ! ( j'ai été bien gâtée, Béa m'a aussi offert une autre bouture de Larissa, et de l'adjuja blanc )

 

038

 

039

 

Là je suis carrément scotchée par l'opulence de cette plantoune, non ce n'est pas possible, non ce n'est pas ! Mais si me dit Béa c'est bien le geranium  pratense summer skye ! L'un des plus jolis qu'il soit et que je n'arrive pas moa à garder au jardin

 

040

Et puis Béa présente sa Tine d'amour, déjà elle a Lili d'Amour, vous l'aurez compris Béa est littéralement falling in love des rosiers de Jean-Lin, j'suis sûre qu'il y en avait d'autres, mais zut j'ai oublié leurs noms

 

041

 

Voici la scène des plus charmantes en recul

Et puis voici en vrai la nouvelle aire de jeu de Béa, présentée sur FB, un superbe potentiel non ? d'autant que le voisin est en train de refaire ses toitures, çà va être top de chez top !

 

042

 

Déjà Béa a planté quelques hydrangeas le long du mur en pierres à gauche, ils succèdent aux hydrangeas grimpants plantés juste avant, et a disposé quelques potées devant le bois,

 

043

Un joli malus (de chez Momo je crois), devant cette charmante ganivelle, qui accueillera le futur projet de plantations de Béa un nouveau massif pour la border

 

044

Vue d'en l'autre sens, une tite terrasse de repos  est déjà installée

 

Vous ne verrez pas, la serre, ni le coin pépinière de Béa, je n'y suis pas allée, mais nous ne quitterons pas son jardin sans une dernière vue carte postale, sur sa jolie véranda

 

045

So charming is not it ? J'adore !

Vous ne verrez pas non plus, la p'tite table de salon de thé garnie des deux succulents gâteaux que nous avait fait Béa, une tarte à la rhubarbe et un gâteau banane chocolat humm, accompagné de quelques bulles et d'une cup of tea, je n'ai pas retrouvé le cordon de l'Iphone pour ce faire, quelle quiche !

Et si je dis nous, c'est parce que j'ai eu le grand plaisir de faire la connaissance d'Annick Corre (FB), jardinière, amie et voisine de Béa,

 

IMG_5599-001

 

Coucou Annick ! Laquelle nous a gentillement offert boutures de sauge sclarée, briza média et m'aura servi de chauffeur retour jusqu'au bourg de Créhen

 

 

Un grand merci les filles, pour ce super après-midi bien trop court !! J'espère vous revoir au moins à Guerlesquin à la rentrée