Bien m'en a pris de faire quelques photos de rosiers en fleurs hier et mal m'en a pris de fanfaronner qu'il ne pleuvait pas en Bretagne ! A l'heure où je vous conte, la pluie d'orage fait des claquettes sur les carreaux et s'en donne à coeur joie. Cette année, se devait être radieuse côté floraison de roses, et elle le sera en partie, bon nombre d'eux ont plus que grandit, même les Little White Pet ne sont pas si petits et rejoignent par la taille la plupart des rosiers buisson du garden cottage.

Je vous emmène donc faire trois petits tours dans mon p'tit jardin sauvage pas léché pour un sou ! Zou !

 

 

002

 

Gertrude Jekyll toujours aussi rayonnante et parfumée !

 

012

 

Mme Alfred de Rougemont, hélas toujours plus ou moins malade; le profil lui va mieux cette année, j'ai dû l'amputer d'infinies brindilles mortes,

 

015

Trésor de Thorigny à l'ouest de l'arche, pas le meilleur choix pour cette dernière, le bougre n'en finit pas d'enfler en largeur et traîne pour grimper, je me demande si je ne vais pas lui coller une clématite à l'intérieur, à moins que j'attende que Mme Alfred Carrière qui elle n'en finit pas de grimper fasse carrément le tour de l'arche, vous en pensez quoi ? Dites-moi ?

 

 

 

019

Vue générale de l'arche à l'entrée ouest du pale garden, au pied du T de Thorigny, un rosier rampant qui grimpe aussi ! Rigo Innocencia, et de l'autre Mlle Marthe Carron qui n'a pas entamé son éclosion, enfin à gauche plus loin, le génial Kew Garden

 

059

La belle Mme Alfred Carrière dans toute sa splendeur virginale qu'il faut cependant orner en son pied d'autres plantounes

Et au massif Heathcliff

046

 

Le beau ténébreux a entamé sa floraison et guette sa Cathy

021

 

Le voici en plein soleil, je lui préfère celle ci-dessus ombragée qui révèle son côté tourmenté, le seringat embaume à la ronde

028

Gros plan sur Kew Garden, un must au look champêtre qui pousse très vite !!

Pas trop loin c'est le bel

030

 

Lichfield Angel, encore un Austin, et dire que lors de visites de jardins récemment, certaines se sont plaintes des rosiers Anglais, moi non,

 

Et puis l'enchantement du moment

037

062

Regardez-mois cette cascade de roses ,depuis que je l'ai déplacé de l'entrée !

 

064

 

Admirez ce coloris subtil en clair obscur, je la dédie à Nath !! Et je tenterai de le bouturer en fin de saison, c'est un Meilland appelé Perle Crescendo qui se révèle à mes yeux une véritable perle depuis que je l'ai adossé au vieux wegeilia du Pale Garden

 

067

Et comme je l'aime je vous en rajoute une couche, à ses côtés commence à se dresser timidement un sambuccus Black Tower qui prend son temps

 

071

 

Juste à sa droite il y avait mon genet blanc maintenant défleuri, ah si leurs floraisons avaient correspondues ! Je n'ose imaginer mon état de pâmoison !!!

Las ! Cela restera sans doute du domaine du rêve,

 

Et puis on retourne au massif d'Anna,

 

045

034

 

Où Belle de Crécy commence à grandir, un ton suranné au charme fou, un souvenir de Christiane de l'ex pépinière La Peignie que je chéri pour ce faire, petit clin d'oeil en passant à son amie Dominique, je garde un autre souvenir ému de leur accueil avec leur sympathique Canaille ! Merciiii !

Retour sur Mme Alfred de Rougemont pour le plaisir d'une photo

036

Avant d'aller mirer Blush Noisette qui grimpe qui grimpe encore plus que l'an passé

 

048

Et d'admirer un autre de mes Anglais favori

055

 

054

 

Le bel Wollerton Old Hall, un délicieux abricoté palissant à l'épanouissement, délicieux

Et de découvrir les aspects plus que champêtre de l'espace Nature tellement la jardinière est dépassée

 

120

 

Le naturel va bien aussi aux rosiers anciens, ici Henri Martin, au rouge indéfinissable et au parfum envoûtant, comment vous ne sentez-pas ?

Et puis n'oublions pas, la jeune Desdemonna, en sa prime jeunesse, la délicieuse et facétieuse Cathy d'Heathcliff

002

 

Déjà la belle commence à prendre des airs de princesses

Enfin, je n'hésite pas à vous montrer la première floraison du géranium nodosum Clos du Coudray,

 

048

Lui aussi force mon admiration et je sens qu'il est bien parti,

089

 

Avant de vous quitter sur une scène du massif de Jane, un massif pas du tout abouti qui me donne du mal tellement la terre y est caillouteuse et sèche,

à l'avant droit, un wegeilia que j'adore bicolore, rose et jaune pâle, dont j'ignore le p'tit nom, une bouture offerte il y a longtemps, et une jolie pivoine fuchsia inconnue également, sur fond d'erysimum mauve bowle

Si vous voyez quelques répétitions de photos à la suite, elles ne sont pas de mon fait, l'une des facéties de l'informatique et que je ne suis pas arrivée à supprimer

Mais trêve de blabla, la pluie s'est arrêtée, le soleil brille et la jardinière a du travail au jardin,

 

Kénavo, portez-vous bien et visitez plein de jardins le week-end prochain

 

Bizzzzh

055

 

 

071

062

 

 

 

046