Fuir la grisaille et l'humidité "de retour" comme disent les Bretons après avoir bravé quelques bonnes gelées, ne peut que faire du bien au moral alors allons y dans le désordre pour une petite rétro de juin qui malgré une météo chagrine m'offrit quand même quelques satisfactions et jolies découvertes.

 

vierge de cléry 015

Le joli Blush Noisettes malgré la pluie a bien fleuri

 

011

La petite nouveauté aux massifs Trévaré et Heathcliff sont les espéra matronalis, des petites graines reçues hors SOL, j'en suis ravie

043

Henri Martin de plus en plus beau, j'aime son rouge framboise

 

045

Et puis l'entêtante effluve du jasmin Clotted Cream, au délicat ton beurre frais

 

Découvertes

vierge de cléry 060

Vierge de Cléry en sa toute première floraison, de la crème chantilly, humm j'adore

 

 

015

Un duo cadeau de la Nature, que j'aime beaucoup, hespera et rose de l'Haye

 

003

Des petits oeillets anglais dont j'ai oublié le petit nom

 

075

La malva Primley Blue, une première floraison aussi, au massif Heathcliff

 

Associations

 

009

Entre le nicotiana Marshmallow et cette drôle de plantoune inconnue c'est l'amour fou,

 

041

Revoici à nouveau les petits oeillets anglais cette fois en duo

 

058

Quand le bleu gris des echinops ritro adoucit le jaune des lysimaques

 

Juin 2016

 

Même si 2016 ne fut point une année de roses au jardin

2016-06-19 vierge de cléry

L'écrin en clair obscur au pale garden pour la Vierge de Cléry

 

Déception

IMG_1573

 

Au massif Heathcliff, le géranium qui devait être le phaeum Mourning widow, une erreur d'étiquettage

 

 Et puis en guise de bouquet

 

IMG_1757

 

L'explosion au massif Karreg an Tan des nicotianas sur fonds de digitales purpurea

 

IMG_1770

ou bien encore, le méli - mélo au massif Trévaré des, ancolies grenats, coquelourdes magenta, vesbascum Southern Charm et roses Gertrude Jekyll

 

Alors que le jardin s'endort chuttttttttttttt, que la mousse s'installe et recouvre la terre partout,que demoiselles les taupes s'en donnent à coeur joie, et que les rabbits dansent la samba la nuit, 

Dans un petit coin de la tête l'espoir d'un juin 2017 plus coloré encore et surtout moins pluvieux, de nouvelles roses devraient y voir le jour

 

EsPoIr