Elle s'appelait Shanna, c'était notre princesse notre reine même, pas notre première chienne, mais notre premier berger allemand. C'était au départ la chienne de notre fille qui nous l'avait laissée pour aller faire ses études, Et c'est vite devenue notre Shasha, à tel point que je l'appelais sans cesse "la fille à sa mère" mon trésor de gros toutou, mon coeur, tous ces petits mots que l'on dit quand on aime.

IMG_5182

 

Toutes les deux quand nous partions en promenade, c'était au quotidien notre moment à nous,parfois c'était même "physique" pour moi, car notre shanna aurait bien pu être une chienne de traîneau tellement elle était robuste pour une femelle. Normal, elle avait été nourrie dans sa prime jeunesse avec de la viande crue, sur les conseils d'un cousin musheur de chiens de traîneaux justement, et puis avec des croquettes aux plantes et saumon qui arrivaient du Canada.

Quand j'avais un peu moins de temps ou entre quelques averses nous faisions aussi quelques parties de foot dans son grand enclos, et fallait la voir attraper au vol le ballon, une merveille. C'était une grosse peluche d'une trentaine de kilos, si douce, si intelligente qu'elle semblait dialoguer avec ses yeux.

Des yeux "d'espièglerie étonnée" comme je les avais baptisés. Et quand elle s'asseyait sur son cul devant la porte du cottage, les oreilles bien dressées, de dos on aurait dit un gros chat !! Un gros chat avec un petit bonnet de Bretonne sur la tête !

Pourtant les chats, quand elle les voyait, elle faisait des bonds de deux mètres, et il fallait alors que je m'arcboute et prenne racine au sol sous peine de décoller ou de me retrouver les quatres fers en l'air ...

Il y a huit mois, elle avait fait une grosse crise d'athrose et je l'avais retrouvée au  fonds de sa niche, toute molle, ne tenant plus sur ses pattes avant, cela m'avait tant choquée. Un passage chez un véto l'avait remis sur pied et comme par pressentiment j'avais diminué d'une semaine la prescription de quinze jours d'anti-inflammatoire. Et elle avait repris sa vie comme avant, ma fille lui avait commandé des croquettes adaptées et elle avait retrouvé une belle forme.

Mais voilà dimanche en huit, au petit matin, nous l'avons retrouvée toute molle une fois de plus, des pattes avant, avec la même difficulté à se mouvoir et une raideur à l'arrière-train, une visite chez le véto de garde, une piqure et un traitement au même médoc ,puisqu'il avait marché et qu'elle l'avait supporté une première fois ! On est revenu plein de confiance et plein d'espoir.

Au départ elle a pris, le médicament et puis après ce fut difficile de lui faire prendre, elle ne mangeait pas, restait sur sa large couche, nous regardant de ses beaux yeux doux si doux. Le lendemain elle allait mieux, le jour suivant à nouveau moins bien. Revisite chez le véto qui une fois auscultée et palpée, conseillait de continuer un peu le traitement. Et puis, ce samedi matin, à nouveau toute molle, ce n'était pas normal, et tout s'est enchaîné si vite, si vite, ses beaux yeux nous regardait toujours, mais soudain ce fut terrible, tandis que je retéléphonais pour l'emmener chez le véto le plus proche ....

Affolés, nous l'avons transporté sur son doux matelas dans le coffre, espérant un miracle .....

 

Elle s'appelait Shanna, aurait eu 9 ans en décembre prochain, elle s'appelait Shanna ....

Oooooh my doggggggggggggg ! mon coeur is broken

IMG_7858

 

Ce soir, après avoir versé toutes les larmes de nos corps,et regardé toutes ces photos d'elle, je suis arrivée à la voir comme si elle était encore là, pas comme quand elle nous a quitté,

Voici des mots de Marie Rouannet, dans un des ses livres écrits à la main avant remise à l'éditeur,

"Année blanche"

 

"Mais je compris qu'une présence aimante,seulement aimante, procure, on ne sait comment, au delà de ce qui saigne, une lumière diffuse qui ressemble à la joie et peut éclairer sans les faire disparaître les ténèbres et le désert.Les ténèbres,la mort qui planait.Le désert qui est pire que la mort. Car il y a pire que la mort ...."

 

Oui ce soir, cette lumière m'éclaire, c'est celle de ma Shanna vivante si belle, si douce, si intelligente,

alors que j'avais dit que le massif Heathcliff serait le dernier, je sais qu'il va me falloir lui faire un massif "Shanna" pour que ses cendres reposent en un endroit fleuri

 

                                                                        Bye for now Shasha