Au moment de quitter Constance, (voir précédent post), cette dernière s'enquèrait de notre lieu de déjeuner, nous conseillant la "Maison de Jules " mais celle-ci étant fermée pour congé, nous lui confions que ce serait au " Piment bleu ", lieu atypique près du château de Varengeville et non loin de la mairie, aux allures d'orangeraie tenue par une jeune femme au tempérament bien trempé, la fameuse Guilaine. " Ah c'est la cantine de mon frère " nous dit Constance d'un ton qui laissait supposer que ce n'était point la sienne ! 

Nous nous acheminions vers l'endroit en question et en quelques minutes après nous y étions. Car tout est proche à Varengeville et c'est aussi ce qui fait son charme, et tout le monde semble se connaître. Point de photo du lieu, l'APN étant resté dans la voiture, après avoir visité ce mini resto-salon de thé-boutique, aux recettes branchées plutôt végétariennes et élaboré au gré des envies et humeurs de Guilaine, nous nous attablions devant une tarte aux légumes, goûtant au calme et à la sérénité du jardin.

A quelques tables de là, des bribes de conversation nous parvenaient et l'on pouvait deviner que les cinq personnes attablées s'y connaissaient grandement en matière d'horticulture et de botanique. Et parmi elles, le fameux jeune homme à l'APN remarqué au Bois de Moutiers et un autre plus âgé allure British gentleman farmer. Mais il était temps de rejoindre le jardin suivant, à seulement quelques centaines de mètres.

 

                                                                   Shamrock

 

294

 

Comme certaines l'on peut-être deviné, nous voilà à Shamrock, où officient, Robert Mallet le frère de Constance et son épouse Corine à l'origine de cette superbe collection nationale d'hydrangeas, reconnue dans le monde entier et débutée en 1984 par madame.

 

308

Plus de 1 400 plantes dont certaines sauvages originaires du Japon, Américaines et asiatiques, poussant dans ces contrées en pleine nature, Corine Mallet y fera cinq expéditions à la recherche de ces trésors botaniques. Les autres proviennent d'obtentions anciennes depuis plus d'un siècle ou récentes par des horticulteurs.

 

312

De grandes et belles photos sur toiles illustrent l'endroit où ces hydrangeas poussent dans ces contrées lointaines

 

314

 

Voici mon coup de foudre, ce bel hydrangea au feuillage panaché, hélas malgré en m'en avoir fait répéter au moins trois fois son nom (n'ayant point de carnet et de  crayon sur moi, avec ma mémoire gruyère, je l'ai oublié), il portait un nom Japonais of course, qui correspond à un lieu géographique de là-bas, je n'ai plus qu'à explorer la carte du Japon, et peut-être qu'une étincelle jaillira de mon pauvre cerveau

 

315

Sur l'écran photo, l'on distingue les parois d'une montagne de marbre, oui vous avez bien lu !

 

316

 

Voilà un autre de mes coups de coeur,c'est le macrophylla Star Gazei, en réalité plus rose que sur la photo, il y en aura d'autres et ma liste d'envie d'hydrangea s'est étoffée de quelques spécimens. L'un appartient aux quercifolia, l'un des plus beaux me susurre Robert Mallet venu comme par magie nous faire la causette, vous le voyez ci-dessous, oui c'était lui bien sûr le gentleman farmer so British de la table du Piment Bleu en sa cantine ! Et le jeune homme à l'APN retrouvé était à ses côtés,

 

322

Les voici devisant passionnément au gré des allées, l'élève écoutant le maître !

Il s'agissait ni plus ni moins, comme nous le présenta Mr Mallet, de l'un des deux jardiniers

de mon autre jardin fétiche "Kerdalo" en Côtes d'Armor.

Ce dernier passait ses vacances à la découverte des beaux jardins de Normandie, c'est ainsi qu'il nous accompagna incognito tout au long de notre parcours.

Tandis que Robert Mallet, nous parlait de sa passion, de l'intérêt d'avoir planté tous ces Pawlownias sur ce terrain de 2 ha. " Parce qu'ils poussent très vite un peu comme des bambous, et qu'ils permettent avec les budleias plantés, à la fois de maintenir l'humidité au sol pour les hydrangéas et de les maintenir à l'ombre.

"Vous vous avez de la chance en Finistère votre climat est idéal, ici ceux qui sont trop fragiles je les renvoie sur un autre lieu de plantation ".

De son côté le jeune jardinier nous avouait rechercher des pistes de plantes nouvelles et supportant la sécheresse " parce que de plus en plus on a des étés secs à Kerdalo ".

Décidément les passionnés, de botanique appartiennent bien à la même grande famille, et ce n'est pas un hasard si Robert Mallet a bien connu la princesse Sturdza, le prince Wolkonski ou sa fille Isabelle Vaughan, et les plantounes n'ont pas fini de passer d'un endroit à l'autre en France, notamment chez Hélène d'Andlau au jardin de "La Petite Rochelle" et dans le monde

 

 

283

 

En repartant nous n'avions pas le temps de nous arrêter pour voir de plus près le manoir d'Ango tout à côté, il s'agit pourtant d'un bel édifice à l'architecture Renaissance Italienne

Et nous filions à travers la belle campagne Normande vers le joli village de

 

Veules les Roses

 

393

 

où coule le plus petit "fleuve de France"

 

330

 

 

Dans ses ruelles, de lieux de perditions so cosy !

331

 

335

 

Comme le relais hôtelier Douce France (suite et appartement à la journée et à la semaine)

Tel 02 35 57 85 30

où l'on dégustera un thé parfumé à souhait accompagné de délicieux cookies à la violette

 

349

 

Ou cette cour accueillant de très jolies décos de jardin

 

351

 

Et tout un éventail d'objets de déco, chapeaux "so british" à tomber, pour la pluie et le froid

" Le Relais des artistes "

Un must à découvrir en matière de déco ! Et des vendeuses si charmantes et agréables, avec sur le pas de la porte un toutou dont j'ai oublié la race mais que l'on ne trouve qu'en Angleterre !

 

 

 

353

 

Avec sa délicieuse promenade le long de la Veule, d'autres salons de thé et galeries de peinture jalonneront le parcours

 

362

ses murets fleuris

 

365

 

ses adresses de location à attirer la petite Luciole et bien d'autres jardi-blogueuses

 

361

 

Un village qui donne aussi sur la mer

 

383

mais qui fleure bon la campagne Normande avec ses villas au toit de chaume

 

391

 

388

Une maman et ses adorables fillettes savouraient le calme retrouvé après une saison touristique

" boostée par la participation du village au concours du plus beau village Français "

 

Il est encore une adresse que je me dois de vous donner dans ce joli petit village, celle d'un tit resto-crêperie, le P'tit Veulais où la carte des desserts propose des glaces de la marque Normande "Glaces de la ferme", à tomber ! J'ai goûté celles à la rose et à la violette, sans conservateur ni colorant, et à la texture parfaite, jamais mangé d'aussi bonnes, "une tuerie" comme l'on dit aujourd'hui

 

des glaces qui recherches sur le net faites, peuvent aussi se déguster à la boutique éponyme de Honfleur.

 

 

Avant de quitter cette douce Normandie, quelques dernières photos en prime

BB73F39AD5EB4C8D92B4DE294AC460B9[1]

 

d'une plage de galets et ses cabines à Saint-Aubin sur mer

 

Et la si jolie église et son cimetière marin de Varengeville sur Mer

 

P1030627[1]

 

P1030601

 

Où est enterré Georges Braque, le soir au coucher du soleil la vue est admirable sur les falaises d'albâtre

 

Et comme ma fille qui a pratiquement fait mon chauffeur tout au long de la route depuis Nantes, aime tout autant que les fleurs, les animaux, un dernier détour s'imposait, avec un spectacle équestre à la clé

 

428

 

423

Une visite aux renommés Haras du Pin près d'Argentan

 

402

 

au pied de chaque fenêtre un rosier grimpant est planté, heu oui il faudrait une loupe je reconnais ! Z'avez raison !

 

 

En espérant ne pas vous avoir trop saoulé, car comme dirait une jeune femme rencontrée cet été, " y en a qui écrive des romans sur leurs blogs " !!!!

 

 

Promis la prochaine fois ce sera retour au pale garden du cottage, où j'attends la floraison de plantounes de saison !