Dans ma tête d'apprentie jardinière et dans celles d'un bon nombre de jardinières tout court, un massif blanc est aussi mythique que la quête de la rose noire.C'est un sujet que j'avais abordé ici et là au cours de mes divagations et digressions jardinières et qui pouvait ressembler à la fameuse Arlésienne que l'on ne voit jamais. Et parce que je ne suis pas Vita  Sackville-West que je n'habite pas le célèbre Sissinghurst Castle, et que je n'ai pas le talent de Marie "Je suis au jardin", j'ai retourné et retourné le problème cent fois et en ai conclu que je n'y arriverai pas.

Avec Armelle du blog Vert d'ô lors de son passage en août 2014 on en avait parlé et elle m'avait suggéré comme le point de départ du massif était un lilas blanc, de planter dessous au fur et à mesure des plantounes blanches, ce que j'ai tenté de faire au début.Oui, mais avec ce satané foutu lilas que j'adore au demeurant, pas moyen de planter autre chose que des bulbes et de semer des graines de cosmos tellement il drageonne de partout, vous parlez d'un résultat. C'est alors qu'une idée jaillit de ma pauvre tête (remarquez je n'en suis pas encore à l'illumination) en regardant cette photo là !

IMG_1298

 

Euréka ! Les vieux pommiers seraient mes piliers de lumière !

Et c'est ainsi que le projet d'un massif blanc devînt celui du petit jardin presque blanc, que j'appelerai le Pâle garden !

Et pourquoi presque blanc, parce qu'il y a des blancs (rosés, bleutés,ivoire, crème, argent...) et que dans ce pâle garden sont plantés depuis des lustres en limite de champ deux weigélias à floraison rose relativement hauts et que je n'ai pas la force d'arracher.Çà c'est la première raison, la seconde, c'est que parfois le blanc pur du moins demande de la rigueur, des petites bordures à la française et que du coup il en devient froid même si cela est très beau.Et ce jardin-là pour "coller au reste" doit rester rustique et bucolique, un jardin de campagne mais avec un zeste de romantisme et une pincée de sauvageonnes.

Voyons voir un peu de quoi cet endroit là à l'air : 

En hiver il y a deux ans alors que la souche de feu l'eucalyptus était encore là

IMG_2942

 

De pas grand chose il a l'air vous en conviendrez ! en premier plan le fameux lilas blanc, à l'arrière les fameux pommiers vieux de chez vieux, torturés et noueux voire ridicules, il va falloir enjoliver tout cela , il y a du travail, de délierrage sur les arbres et au sol, de déssouchage, d'arrachage d'horreurs invasives dont je ne connais pas le nom en dehors de l'oxalis, ce que j'ai fait tout l'automne et recommencé ce printemps car les vilaines reviennent! Et à ce jour il me reste pour cet automne encore un pommier à délierrer et un massif à faire autour !

IMG_3462

 

déssouchage d'une vieille haie, peut-être un petit chemin d'agapanthes blanches futur à voir !

IMG_8889

 

Ici vous voyez toute la partie droite du petit jardin pâle, au premier plan c'est le massif Trévaré en hiver il y a au moins deux ans aussi

IMG_8889 - Copie

 

Entre le cornus en bordure de champ et le lilas blanc central, la souche d'eucalyptus a été enlevée.

Voici, vu du 1er étage du cottage à quoi ressemble actuellement ce petit jardin d'environ une centaine de mètres carrés en devenir !

001-001

 

J'ai marqué l'entrée avec un semblant de petit escalier à revoir ! et deux potées de sédum spectabile hardust et la sortie EST, plus loin à gauche de deux autres poteries identiques plantées d'agapanthes cet été, mais je les planterai en terre au printemps ! Sur cette aire, la vue est splendide et je veux la garder au maximum c'est pourquoi les plantations en limites de champ à venir ne seront pas plus hautes qu'1,50m à 2m et les weigelias garderont une taille en transparence pour la même raison

IMG_6354

 

IMG_6096

 

Alors pour le moment dans ce petit jardin à l'intérieur du grand qu'y a t'il donc ?

IMG_6367

 

Un tout jeune thalictrum delavayi

IMG_6368

 

un hydrangea soeur Thérèse dont je ne verrai la 1re floraison que l'an prochain, un muflier, le ravissant aster divaricatus, le tout devant l'un des weigelias au pied duquel j'ai planté un bébé de clématite Guenersey cream. Je compte sur elle pour apporter la touche blanche au weigelia ! et de l'autre côté un genêt blanc précoce pour le printemps, un hydrangea paniculata bébé, candelight, pour le moment. D'autres hydrangeas arriveront par la suite.

IMG_6366

 

Au pied d'un pommier

 

IMG_6180

 

Anaphalis, une tite bouture de Nikki et une lysimaque ciliata

IMG_6363

 

Près du lilas central

IMG_6250

Un jeune cletra à floraison estivale blanc crème

IMG_6055

 

Une véronique arbustive salicifolia, adorable de légèreté

Près d'un autre pommier le plus chargé en pommes ! un ensemble de jeunes plants à l'allure champêtre et sauvageonne, suscicella frosted pearl, polemonium, scabieuse ivoire, penstemons, gillenia triofiolata ...

IMG_6516

 

IMG_6101

 

A l'arrière du lilas et devant le cornus

P1000187

 

Mon petit bijou le tout jeune hydrangea great tsar le vastérival

IMG_6364

 

Un virburnum watanabée

 

P1000185-001

 

Un jeune virburnum au feuillage pourpre dont je n'ai encore pas vu de floraison et un petit nandina sur le milieu gauche

Près du 3e pilier de pommier le plus ridicule, il n'a plus qu'une branche tel un jet d'eau ! j'ai planté un délicat arbuste au feuillage argenté et minuscules fleurettes, hélas je ne me souviens plus du nom, je l'aime beaucoup, et à ses côtés, quelques autres feuillages argentés, tanacetum, cinéraire, armoises, lavande ....

IMG_6329

 

En avant du lilas, un minuscule massif avec une primula, un convolvulus, un petit arbuste à feuillage pourpre,

IMG_6355

 

Et sur le côté en bordure du petit ruisseau d'iris

IMG_6519

 

Tout près du 

IMG_6104

  beau Lichfield angel

Des roses il y en aura d'autres au pale garden, déjà deux petites boutures sans nom fleurissent deux pieds de pommiers mais d'autres viendront, une petite commande est en route. Dès que possible,

Je vous dévoile la cerise sur le gâteau de ce p'tit jardin presque blanc dans le grand jardin de cottage.

Enfin pour la touche de rêve

Flotte sur le  jardin l'âme ou le fantôme de

P1000193-001

 

la belle Catherine Earnshaw à l'opposé du massif Heathcliff

et

IMG_6247

 

tourne sous les hauts des hurlevents, un accroche rêve à qui l'on prête aussi le pouvoir d'éloigner le mauvais oeil

 

 

Bye for now comme dit notre amie jardinière Judith de Magical Garden