Nous voilà à la fin mai, dieu que le temps passe vite et l'impression que le travail au jardin n'avance pas, il y a tant à faire.Et puis ce temps, mi figue-mi raisin, qui hâte  puis fane les roses, non mais, quel farceur !. Mai, le temps de tous les espoirs aussi, avec de toutes premières floraisons, mais aussi celui du presque désespoir, tout au moins de la désillusion

Alors je vous emmène faire Trois petits tours au jardin, voulez-vous ?

IMG_4390

 

Au massif Trévaré quoi de neuf depuis le dernier post ? Les lupins arrivent, en bicolore, saumon et blancs et bleu-mauve et blanc, pas vraiment dans le ton du  massif, je vous le concède, ils vont sûrement déménager à l'automne, mais pour le moment le massif en chantier (pour la vie !) n'est pas près à les accueillir. Des semis de digitales du SOL 2014 me dévoilent leur couleur peu à peu. Les graines me viennent de Nikki, elles sont bien belles, normalement elles étaient prévues blanches et certaines le sont, d'autres n'ont que l'intérieur de blanc et sont roses mais tout aussi belles. Je vous les montre en fleurs bientôt. Elless montent la garde au fond du massif !

IMG_4394

Roseraie de l'Haye, ancolies grenat et libertia y font toujours leur show

 

A l'entrée, les vieux rosiers grimpants anomymes boostés depuis deux ans au fumier, ressuscitent pour mon plus grand plaisir en flirtant outrageusement avec une clématite montana installée il y a deux ans.

IMG_4451

Voici le saumon

IMG_4464

Et le jaune

IMG_4494

IMG_4596

 

Je le trouve délicieusement tendre, pas vous ?

 

Au massif Jane, je découvre  la floraison d'un nouveau geranium, phaeum ? peut-être, oui je sais, suis mauvaise élève, je n'ai pas toujours le nom. Qu'importe, je l'adore, il me plait, blanc et plutôt à l'ombre

IMG_4400

IMG_4404

 

Et bien le voilà le nouveau delphinium du massif Jane, au rose liliacé, il s'appelle Astolat et j'espère qu'il va se plaire

Et si je vous montrais un petit dernier, de nouveau massif ? Il n'est pas abouti, loin s'en faut, je ne sais pas ce qui m'a pris tout d'un coup, j'ai pris la binette et me suis mis à nettoyer autour d'unvieux lilas et d'un non moins vieux seringat avec au pied du lierre et quelques arums sauvages bicolores. Puis j'y ai rapporté les petites pensées de l'auge, et y ai planté l'hortensia surprise du bon coin, plus l'hydrangea Renate steiniger tout minus, qui me fera peut-être le plaisir de fleurir ou pas, cet été, plus un petit bijou appelé "choco chic". Acheté par hasard sur coup de coeur, un jour que je passais devant la vitrine d'une grainetière, pour ses tiges noires. Mais la coquine ne savait pas qu'il était étiqueté " pour intérieur" si j'en crois le net.

Et bien tant pis, il est planté à l'extérieur. Quelques photos ?

IMG_4379

IMG_4380

IMG_4382

 

IMG_4383

 

Ah oui j'oubliais il y a aussi un hydrangea tricolore acheté à Promesses de fleurs (ci-dessus) et puis j'y ai mis, des glaïeuls, de bons vieux glaïeuls violets, une cephalaria gigantea pour faire le pendant aux sauges ugilinosa, semé des nigelles et des cerinthes ( n'avais que quelques graines),planté, une lavande, une bouture de buddleia,des centaurées, et des sauges.

Voili, voiloù, je l'imagine en blanc, jaune beurre frais, violets,avec un zeste de bleu. Un massif en devenir donc, mais qui porte déjà un nom, il s'appelle "Heathcliff". Pourquoi ? Ben parce que de ce massif l'on a, vue sur la montagne du feu, qu'il se situe en plein vent, et que de là, la nuit pourra se promener au clair de lune, la belle Catherine ! So romantic !.

 

Mais passons aux petites joies de mai, avec tout d'abord, une visite au lycée horticole et une autre chez Jean Coomber de Le Moustoir

IMG_4269

 

Pour y aller chercher quelques annuelles estivales pour les potées, surfinias doubles ou simples, osteospernum plutôt originaux avec un faux air de chrysanthème, tagètes vanilla, sauges Amistad et Lovely Wish, cléome, bidens, népeta et dichondra ....

IMG_4273

IMG_4280

J'y ai même déniché un original petit phlox et un géranium vivace,pour le massif Jane vous les verrez bientôt.

IMG_4370

IMG_4371

 

Et chez Jean, une anglaise dont je vous reparlerai prochainement, j'ai trouvé de belles vivaces, bleues, et blanches, plus cerise sur le gâteaux, une belle bouture de cornus kousa et une autre de virburnaum sargentii, à 4,50 €, autant vous dire que je me suis ruée dessus, d'autant qu'il n'y en avait pas d'autres. Elles intégreront un espace sur lequel je travaille depuis l'automne, et que j'espère vous dévoiler en juin.

Et puis, mai 2015, ce sont aussi quelques premières floraisons très attendues, comme, celle de ma flèche de cathédrale végétale,

IMG_4525

IMG_4526

 

J'adooore !!

Bon il y a une autre floraison très espérée que j'attends encore, mais elle arrive, c'est pour bientôt, en attendant je vous montre le petit phlox original que j'ai trouvé au lycée horticole

IMG_4531

N'est-il pas chou ?

Ainsi qu'un duo que je trouve charmant

IMG_4552

Eh oui j'ai encore des hellébores, incroyable non ? Ici avec un verbascum violetta de chez Jean

 

Et puis la toute première floraison du rosier Pacific Dream

IMG_4585

 

Pile poil dans les nuances de l'erysum bowles mauve d'à côté un duo qui promet !

IMG_4577

 

Il fallait quand même que je vous montre mon géranium préféré, il devient de plus en plus beau, au massif Trévaré, c'est Kashmir white ! Je sens qu'il va m'en falloir d'autres exemplaires !

Mais passons à la cruelle déception ! Un an que j'attends sa floraison,

IMG_4478

IMG_4591

 

Et le pire c'est que les photos l'arrangent !

IMG_4355

 

Elle n'a rien à voir avec celle que j'avais commandée, celle que j'attendais tant, plantée au printemps 2014, elle n'avait donné que du feuillage l'été dernier, et celui-ci cette année n'est même pas beau, j'ai attendu me disant que les pluies d'avril l'avait peut-être défigurée ! Que sais-je, elle ne fane même pas bien, son seul atout à mon sens est son parfum.

Elle portait bien l'étiquette de Colcestria, mais la Colcestria pour laquelle j'avais craqué sur cette photo empruntée à David l'an passé,n'a strictement rien à voir avec cette inconnue, voyez-vous même

Rosier-Colcestria

D'autant que je l'avais placée idéalement au milieu du vieux mur de schiste, et que l'on ne peut y planter un autre rosier à la place, je peux vous l'avouer j'en aurai pleuré, et je sais déjà que je ne peux la garder ici et qu'elle ne me plaît pas, mais pas du tout alors. A son pied j'avais planté la délicieuse clématite herbacée Mandschurica et des campanules, c'est toute ma "copie" qui est à revoir.

 

J'avais prévu de finir ce post sur quelques ambiances de mai qui me plaisaient, mais ce sera pour une autre fois, elle me déprime trop. Désolée.